Prochainement : Des p’tites barrettes

… pour les p »tites mèches….
Adepte des cheveux courts, Magali adore les barrettes. Jusqu’à présent elles étaient plutôt sages. Fines en général mais toujours coordonnées à sa tenue. Ce n’est pas parce que l’on a « les cheveux courts que l’on n’est pas féminine ni sophistiquée, bien au contraire » répète souvent Magali. Non mais des fois, dis donc… Car la fille aux cheveux courts ne peut pas sortit sans être coiffée, une coupe courte non travaillée et sans maquillage c’est souvent pas terrible. L’arme ultime en cas de timing serré ou de flegme aîgue : c’est la barrette. Et hop, sur le devant une petite pince, on gonfle à l’arrière et on est prête… C’est magique »

 

Mais la pince à cheveux peut aussi vite devenir une galère. On a les « pas solide », les « laisse tomber, je ne m’accroche que sur une tignasse de folie », les « qui se posent pas comme on veux », les « pas maniables », les « qui glissent sur mes cheveux filasses », les « attention, il faut 3 plombes pour me poser, et rendu non garanti », les « qui tirent les cheveux », il y a même les « qui « gardent le cheveux avec elle quand tu les enlèves » (Aïe).

De manière générale, Magali adore le style coiffé, décoiffé… Et surtout, elle toujours pressée, alors le passage dans la salle de bain ne dure pas 3 h. Il faut être mignonne, à l’aise et vite… Et elle a trouvée son alliée. La « pince mise en pli » (qu’elle ne quitte plus depuis 2 ans)

Apparemment, elle  n’a découvert que récemment à quoi cela servait !!!! Elle avait un souvenir d’enfance, très vague d’une pince qui trainait dans le tiroir de la salle de bain de son enfance. Cependant, elle n’avait jamais vu sa mère la porter. Cette pince parmi les peignes et broches à cheveux était magique. C’était même le seul accessoire féminin de la maison. A l’époque, sa maman ne mettait pas de maquillage, pas de crème miracle et ne s’attachait pas les cheveux. Alors que faisait cette pince dans ce tiroir ? A quoi servait-elle ? avait-elle déjà servi d’ailleurs ? Elle a longtemps été l’objet de fantasmes et de rêveries. Jusqu’au jour où, adolescente, elle a découvert qu’elle pouvait servir à … attacher sa frange.  Ouahhhh la découverte du siècle.
Plus tard, Magali à longtemps cherché ce modèle de pinces qui la replongeait direct dans ses souvenirs. Elle se rappelait que ce système était extrêmement rapide, pratique et précis à poser. C’est vrai que l’on fait vraiment ce que l’on veut avec ce type de pince. On entortille une mèche, on pique, on glisse. C’est top. Une pince tout terrain en somme.

Le seul hic : C’est moche, très moche. Ah oui, là c’est vrai c’est un gros HIC. Du coup, Magali ne mettait ces barrettes qu’à la maison. Et à l’extérieur, elle utilisait des pinces classiques… Et ce, en attendant que La Mare’maille s’occupe du dossier « Barrettes à cheveux »….

Et voilà, qui est fait… Encore un petit accessoire customisé au gré des tenues, des envies… Vendues par deux (symétriques 😉 ) … à utiliser en nombre dans une belle crinière ou unique, très graphique sur cheveux lisses plus sages… Bandeaux ruban et broches seront coordonnés… En boutique début avril….

… C’est trop bon de retourner en enfance 😉

Le 16 mars 2012, 11h16, en direct du Home Atelier

Nounours, journaliste reporter pour La Mare’maille

footer2

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s